la péridurale

Aller en bas

la péridurale Empty la péridurale

Message  génie le Mer 12 Déc - 18:53

A l'heure actuelle, 62,6 % des femmes bénéficient de la péridurale. C'est LA solution radicale pour éviter de souffrir pendant l'accouchement. « Douloureuse », « géniale », vous avez tout entendu à son sujet. Voici un petit guide pour vous décider en connaissance de cause.
Qu'est-ce que c'est ?


Une analgésie. La péridurale consiste à endormir la douleur ' et non les sensations ' à l'aide d'un cocktail anesthésique dans l'espace appelé « péridural », c'est-à-dire compris entre l'enveloppe de la moelle épinière et les vertèbres. Elle est utilisée pour les accouchements par voie naturelle, mais également pour les césariennes.
Un cathéter. Le médecin anesthésiste installe un fin tuyau afin de réinjecter, si nécessaire, le produit plus facilement et d'en prolonger les effets.


Comment ça se passe ?


Une consultation obligatoire. Vous devez aujourd'hui rencontrer un anesthésiste quelques semaines avant la date d'accouchement, que vous ayez ou non décidé d'accoucher sous péridurale. Il vous informera et vous prescrira éventuellement un bilan sanguin. N'hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous préoccupent.
Au moment de l'accouchement. Le médecin anesthésiste vous examine et vérifie qu'il n'y a aucune contre-indication. Après vous avoir désinfecté le dos et pratiqué une anesthésie locale, il vous piquera, en position assise ou debout, dans le bas du dos, entre deux vertèbres lombaires. La manoeuvre dure quelques minutes. Ensuite, un pansement permettra de maintenir le cathéter en place pendant l'accouchement et le médecin y injectera un produit anesthésique en surveillant votre tension et votre rythme cardiaque. L'effet sur la douleur se fera sentir 10 à 15 minutes après la première injection, et ce pendant une à trois heures selon la dose. Il faudra peut-être renouveler l'injection.
Les nouvelles formes de péridurale


La péridurale déambulatoire. Elle présente un dosage différent, ce qui vous permet de préserver la mobilité de vos jambes. Vous pouvez donc continuer à bouger et à marcher pendant le travail. Vous êtes équipée d'un monitoring portable pour surveiller le rythme cardiaque du bébé et vous pouvez appeler la sage-femme à tout moment.
La péridurale autodosée. Elle se nomme aussi PCEA (Patient Controlled Epidural Analgesia). Vous disposez d'une pompe afin de doser vous-même la quantité de produit anesthésiant en fonction de la douleur.

Avantages et inconvénients


Avantages. Il n'y a aucun risque pour le bébé car une dose infime de produit traverse le placenta. Grâce à l'absence de douleur, vous serez moins fatiguée et profiterez mieux de l'arrivée de votre bébé. A condition que la dose soit bien adaptée, on doit pouvoir pousser sans problème et donc sentir le passage du bébé. On peut même marcher pendant le travail en choisissant une péridurale déambulatoire.
Inconvénients. Elle rallonge l'accouchement durant les deux phases de travail (dilatation du col et expulsion) et augmente les risques d'utilisation des forceps. Il y a des effets secondaires pour la mère : prurit (le bout du nez vous démange) et somnolence. Plus rarement, il peut y avoir un écoulement du liquide céphalorachidien lorsque la piqûre est injectée un peu trop loin, ce qui cause des maux de tête importants. Enfin, les sensations ne sont pas aussi fines qu'en l'absence de péridurale.
génie
génie
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 981
Age : 42
Localisation : pas de calais
Humeur : toujour monter sur pile!
Date d'inscription : 10/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum